Visiter le musée

Objet du mois de septembre 2020

Le panthéon gaulois de l'abbé Bourgeois
Une brique fausse de Neuvy-sur-Barangeon (Cher)

BRIQUE FAUSSE, ORNÉE ET INSCRITE - Neuvy-sur-Barangeon, Cher - Première moitié du XIXe siècle ? -  Inv. 23489

Les objets faux intéressent les musées, à condition qu’ils les identifient comme tels. En 1877, lorsque Gabriel de Mortillet, conservateur adjoint du musée de Saint-Germain, inscrit le don que vient de faire l’abbé Bourgeois, préhistorien et directeur du collège de Pontlevoy (Loir-et-Cher), il indique : «Panthéon Gaulois de Neuvy-sur-Barangeon est du seixième [sic] siècle gravé sur briques antiques, bien connu ». Dans l’inventaire du musée, il précise : « Brique antique, avec gravures du siècle passé de Neuvy-sur-Barangeon ». « Pièce de la fameuse mystification de Neuvy ; Cher ». En revanche, l’abbé considérait qu’il s’agissait d’un « panthéon gaulois », « d’une incontestable authenticité ».

La brique, longue de 36,5 cm, large de 27,5 cm, épaisse de 4 cm pour un poids de 6122 g, porte une inscription et un décor figuré, tracés d’un large trait dans l’argile rose, avant cuisson. À gauche, un homme barbu en tunique courte tient de la main droite un objet rectangulaire et de la gauche la main droite d’une femme en tunique longue, aux longs cheveux raides coiffés d’un casque à cimier à dents de loup bouletées. Ils flanquent un homme barbu de face, vêtu d’un manteau accroché sur l’épaule droite. Une grande lance à pointe en losange, ou un sceptre, se dresse derrière son épaule gauche. À leurs pieds, un objet ovale. Le trio est surmonté d’une inscription incohérente de deux lignes, rédigée en majuscules : IMATRINA OCAL/II-II-DVSID.

 

 

 

 

Pour en savoir plus

Téléchargez le panneau de présentation de l'objet (pdf)


Retrouvez tous les objets du mois

Objet du mois
Le mystère des cubistes gaulois de Paris

Objet du mois de juillet 2020